Patrimoine religieux

Belonchamp ne possède pas d'église, mais n'est pas pour autant dépourvue de tout patrimoine religieux. Quelques croix et calvaires sont en effet édifiés à divers endroits de la commune, comme autant de témoins de la foi des habitants d'autrefois.

  • La Croix de la Peste
    Située au centre du village, près de l'ancienne mairie, cette haute croix est l'une des plus anciennes de la vallée : elle est en effet datée de 1349. Cette année là, une épidémie de peste noire fit mourir des centaines de hauts-saônois. Cette croix a-t-elle été érigée à la suite du décès des habitants de Belonchamp? Ou pour protéger ceux-ci de l'épidémie? Ou encore parce que la commune a été épargnée? Il est difficile de le savoir. Ce monument est en tout cas surnommé "Croix de la peste", indiquant un lien certain entre son édification et cette épidémie.
    Une de ces faces est d'ailleurs sculptée d'un saint Sébastien, autrefois invoqué pour se protéger de la peste. Sur l'autre côté figure un Christ en croix.
    Pendant la Révolution, cette croix fut enterrée dans un bois voisin afin de la mettre à l'abri d'éventuels combats.
Croix de la Peste

Croix des Rudes

  • La Croix des Rudes
    Cette croix a été érigée à l'entrée de Belonchamp (direction Melisey) par un habitant de la commune qui, en 1953, fut pris sous un éboulement de rochers. Il resta alité pendant 3 ans au cours desquels il promit de faire ériger une croix sur les lieux de l'accident dès qu'il serait guéri. Il tint sa promesse et mis en place le monument en 1957.
  • La Croix du Damont
    Cette croix rustique en pierre est située dans le quartier du Damont. Son socle est creusé d'une niche qui abrite une petite statuette de la Vierge, tandis que la branche supérieure porte l'inscription INRI (avec le N à l'envers). Elle est datée de 1824, mais son origine est inconnue.
Croix du Damont
Croix de la Quemenne
  • La Croix de la Quemenne
    Située à l'entrée du chemin de la Quemenne, cette croix ressemble beaucoup à la précédente. Elle fut d'ailleurs érigée à la même époque, en 1819. On peut y lire une inscription sous la niche : "Priez pour les trépassés".
  • La Croix Privée
    Erigée dans une propriété privée au centre de Belonchamp et partiellement dissimulée par la végétation, cette croix toute simple daterait du milieu du 18ème siècle.
Croix privée

Cliquez sur les photographies pour les agrandir

Source : Croix, Calvaire, Petits oratoires du Pays des Mille Etangs, tome 1 - Canton de Melisey, Gilberte et Pierre Bernardin, Liliane Pernot.

 
Plan du site - Copyright © 2007 tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net  
Accès au site de la CCHVO